A propos

Bonjour, et bienvenue sur Comprendre-mon-enfant.com, mon blog sur l’éducation non violente et la parentalité positive ! J’ai hâte de faire ta connaissance !

Pour me contacter, utilise ce formulaire :

Tes commentaires ou questions sont bienvenues.

* indique un champ requis

Laisse-moi commencer par me présenter.

Je m’appelle Sakina, je suis trentenaire, j’habite en région parisienne et je suis la maman d’une petite puce née en 2017 qui fait tout mon bonheur ! (Mais ça ne m’empêche pas de m’arracher régulièrement les cheveux ! ;-))

Depuis toujours je suis passionnée par ce qui touche au monde de l’enfance. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai été impatiente d’obtenir mon BAFA, que j’ai passé dès que j’ai atteint l’âge requis à 17 ans. J’ai donc été animatrice en centre de loisirs et colonie, ainsi que baby-sitter, pendant plus de 10 ans, en parallèle de mes études collège/lycée puis fac. Très rapidement je me suis également passionnée pour la grossesse et la périnatalité, bien avant d’être maman, lisant sur ces thèmes tout ce que je pouvais trouver, et suivant nombre de blogs de mamans. J’ai toujours été très pressée d’avoir moi-même des enfants, j’ai pourtant attendu mes 29 ans, voulant également une sécurité professionnelle et financière, mais cela m’a laissé du temps pour lire, me renseigner et me documenter.

Par toutes ces lectures, j’ai découvert une toute autre forme de parentalité que ce que je connaissais pourtant jusqu’alors. En effet, je ne m’étais jamais posé de question et j’étais plutôt adepte du modèle classique : un enfant doit obéir à son parent, ne pas lui répondre et l’écouter, un enfant ne doit pas être trop gâté sous peine d’en faire un enfant roi, il ne faut rien céder sous peine d’en faire un tyran plus tard ou de devenir un parent démissionnaire. Je n’étais pas choquée par le fait de laisser pleurer un bébé pour qu’il s’endorme, par les fessées ou les gifles, et tant d’autres choses. C’est ce que j’avais toujours vu faire, et c’est qu’on avait appliqué avec moi, c’est également ce que je voyais dans la rue au quotidien ou entendait à la télé. Il me paraissait donc logique de reproduire ce schéma, le seul que je connaisse.

Mais ces amorces de lectures ont commencé à me questionner, à m’interroger sur la véritable nature de l’enfant, sur pourquoi j’avais toujours vu les choses de cette manière sans me poser de question. J’avais toutefois encore quelques principes bien ancrés.

Le bon moment dans ma vie était venu, avec mon mari nous avons décidé d’avoir un enfant, et je suis tombée enceinte. J’ai alors dévoré encore plus de livres pendant ma grossesse, et notamment sur les dernières découvertes en neuroscience du développement psycho-affectif de l’enfant. Celles-ci ont résonné en moi comme une évidence, et m’ont révélé l’incohérence du modèle éducatif que j’avais toujours vu appliqué, et que finalement je ne voulais surtout pas reproduire. J’ai également ouvert les yeux sur mes propres souffrances que j’avais ignorées jusque-là, enfouies en moi, et les pièces d’un puzzle ont doucement commencées à se mettre en place.

Puis ma fille est née, et avec elle, ont été balayés tous mes anciens principes. J’ai mis au placard toutes mes anciennes croyances, et me suis jurée de tout faire pour lui offrir le meilleur modèle possible, de respecter son développement, de toujours me remettre en question, pour la faire grandir dans un environnement le plus serein, doux et bienveillant possible, en lui donnant tout l’amour qu’elle mérite.

Loin d’être parfaite, je vois encore tout le chemin qu’il me reste encore à parcourir, tout ce qu’il me reste à apprendre sur le fonctionnement et le développement de l’enfant, et tout le travail à faire sur moi pour m’affranchir du schéma que j’ai connu et des traces indélébiles qu’il a laissé en moi, les réflexes qu’il m’a inculqué.

Forte de ces nouvelles connaissances, je me sens bousculée au quotidien et ressens un mal-être profond à assister impuissante à toutes les violences ordinaires exercées sur les enfants, dans la rue, le bus, à l’école, etc… si bien que je me suis donnée pour mission de diffuser au maximum ces connaissances. Les générations d’avant ne savaient pas, mais aujourd’hui, on a accès à un savoir infini sur l’enfant, qui bouscule toutes nos anciennes croyances. Aujourd’hui les connaissances et les preuves scientifiques sont là, mais on n’applique pas et on ne change pas car la plupart des personnes de la société ne se savent pas, n’ont pas été cherché l’information. Je veux la leur apporter.

Je veux vivre dans un monde où on respecte les enfants, je veux qu’on les protège et qu’on leur donne tout l’amour qu’ils méritent et dont ils ont besoin. Je veux apporter ma pierre à l’édifice à ce sujet, en participant à faire connaître les violences éducatives ordinaires, et en diffusant les principes de la parentalité positive et bienveillante et de l’éducation non violente pour lutter contre ces dernières. Je veux également aider les parents à amorcer ce changement, les aider dans leur cheminement, les accompagner pour trouver les clés au quotidien pour vivre une parentalité épanouie et sereine, et réparer les blessures qu’ils ont eux-mêmes subies et qui sont ancrées en eux, dans leur enfant intérieur.

J’ai à cœur d’aider les parents à mieux comprendre et communiquer avec leur enfant, sans violence, car je suis convaincue qu’en traitant mieux les enfants et en les respectant la société se portera bien mieux et sera moins violente. N’oublions pas que les enfants sont les adultes de demain.

Si tu as réussi à tenir jusqu’ici sans prendre tes jambes à ton cou après ce pavé, je te félicite ! J’espère que tu trouveras sur mon blog toutes les informations que tu es venu chercher et plus encore. J’espère que nous formerons bientôt une communauté de parents toujours plus grande, alors sens-toi libre de partager tes expériences et anecdotes avec moi, laisse-moi un commentaire pour m’en dire un peu plus sur toi et te présenter, et viens tout simplement papoter !

A très vite sur le chemin de l’éducation non violente et de la parentalité positive, et ensemble, créons la société dans laquelle nous rêvons de voir évoluer nos enfants et les enfants à venir !

Sakina

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •